Menu

Effets secondaires de sinistres (incendie, inondation) sur les systèmes de Ventilation

Effets secondaires d'un sinistre : Corrosion, dépôts de suies, mauvaises odeurs

Une installation de climatisation représente une forte valeur ajoutée en termes d'investissements, et en conséquence, sur la qualité d'air intérieur. A la suite d'un sinistre, cet investissement doit être sauvegardé. Incendie, inondation ou dégâts des eaux entraînent des effets secondaires importants sur les matériels (au-delà du premier aspect visuel).

En effet, suivant les cas, les matériels et bâtiments sont alors contaminés par les suies, fumées ou l’eau, qui sont porteurs d’agents agressifs. Pour exemple, la combustion des matières plastiques, notamment le PVC, dégage du chlorure d’hydrogène qui, combiné à l’eau, le transforme en acide chlorhydrique très corrosif.

L’eau et les poudres d’extinction sont chargées de composants chimiques agressifs qui provoquent une corrosion rapide des parties métalliques non protégées. Cette attaque corrosive sera d’autant plus rapide que l’environnement sera humide.

Bien que chacun d’eux puisse seul avoir des conséquences non négligeables, les plus graves problèmes sont très souvent causés par leurs combinaisons.

L’absence de suies n’est pas signe d’absence de corrosion acide car le dépôt d’ions chlorés n’est pas nécessairement visible immédiatement après sinistre et il peut n’apparaitre que plusieurs jours après.

La chaleur dégagée par le sinistre peut provoquer des déformations des réseaux aérauliques. Clim’Control propose alors le changement de ces réseaux.

Les mastics sont sensibles aux conséquences des sinistres. Il est impératif de nettoyer rapidement l’intérieur des réseaux afin de limiter l’agression des suies sur les surfaces.

La suie incorporée aux fibres va créer des problèmes d’odeurs résiduelles dans l’ambiance. Certains organes des réseaux aérauliques seront plus sensibles que d’autres aux suies, les batteries ou corps d’échange notamment, étant constitués les plus souvent d’aluminium et de cuivre.

Retour en haut